Les âneries de Ségolène

Les âneries de Ségolène


Arrêtez les rotatives! Actuellement, en France, on pourrait croire l'actualité surtout morose, les affaires sordides et les petits tracas politiciens sans envergure. Il n'en est rien, et pour cause: Ségolène Royal agit!

 royal: la crisitude "width =" 500 "height =" 278 "/> </a> </p>
<!-- WP QUADS Content Ad Plugin v. 1.6.1 -->
<div class=

Ségolène Royal, pour ceux qui n'avaient pas suivi pas, c'est ce sexagénaire un peu perdue, antécédent en charge de la propagande écologique, qui était débarqué avec son ex-concubin suite au renouvellement politique drastique de la scène politique french in the last, and that the current team is a place of humanistic charge to the good tenue of the p … and other complements of whiskey .

qui revenait en détail sur les nombreux et importants déplacements sur le globe (en avion à pédale ou électrique, évidemment) que Ségolène pourrait défalquer au contribuable français: en plus des icebergs, elle se trouve aussi en charge de l'alliance solaire qui renforce la coopération Nord-Sud autour de cette énergie renouvelable.

La Reine des Neiges d'ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique est un travail quasi-vrai à temps plein, ça n 'passe pas notre ex-ministre ex-candidate ex-élue ex-concubine exubérante de trouver encore le temps d'intervenir dans une actualité qui, sur un vu, se passait pourtant très bien d'elle.

Nicolas Hulot, le ministre actuel de l'Écologie et des Mines, Controversé, Subit de plein fouet la réorientation de peu de brusquée du gouvernement en matière de nucléaire que ses questions sur la question du glyphosate: sur cette dernière question notamment, l'ambassadrice a voulu clairement rappeler l'importance de la fermeté et d'une résolution chevillée au corps décision de préférence douteuse aux partenaires européens oscillant entre la gêne et la consternation.

Alors que la flexibilité s'impose glisse sur la glace de la banquise des pôles, l'aura royale expliquée qu'il devait être contrario être «plus ferme sur le glyphosate» notamment parce que , selon elle, la France était observée et reste à l'avant-garde des progrès humains.

La saillie n'a pas encore eu l'heur de plaire au courageux Nicolas qui s'est empressé de la recadrer aussi bien qu'une ambassadrice trottante sur le glyphosate:

Merci du conseil mais pardon je n'ai pas besoin de conseil pour être ferme. Je ne fais aucune concession sur la santé.

Beaucoup, devant une réaction, comprend le message. Ségolène n'a pas hésité à suivre vigoureusement le commentaire d'actualité alors que la COP23 approche.

Cette COP23 est l'évidence du prolongement du raout ridicule qui eut lieu il ya deux ans à Paris et elle se déroulera alors que le pays a été déclaré comme l ' Donald Trump n'a pas besoin d'y aller.

Pour Ségolène qui a toujours une ânerie une pensée profonde partager tous les sujets et alors elle n'est même pas refroidie par la sèche réponse du ministre Hulot, il était impensable de ne pas immédiatement donner son avis sur cette absence du président américain à la grosse sauterie écolo question: pour elle, c'est évident, «le retrait des États-Unis à galvanisé les forces de tous ceux qui veulent avancer ». (Au passage, la direction d'avancement reste bien sûr et est sans importance, le mode du moment consistant surtout à mettre en place.)

Et comme notre ambassadrice n'est pas à une ânerie pensée profonde près, elle en profite pour nous livrer son analyse géopolitique et économique des décisions du président Trump; pour elle, Trump «gérer son profit comme certains gèrent leur entreprise, en cherchant le profit politique à court terme et la satisfaction de sa clientèle, qui lui reste pour l'instant fidèle» .

Lire la profession de foi pour tous les politiciens français des 40 dernières années, au premier rang desquels Ségolène joue d'ailleurs des coudes, qui, tous, ont eu à cœur le profit politique de court terme et la distribution de sucrerie pour leur clientèle.

Du reste, on peut poser ce problème poser un problème de gestion un État comme une entreprise en tentant par exemple – la pensée abominable – d'équilibrer un budget ou – la pensée devient quasi-pornographique – de réaliser un excédent budgétaire, ou d'attendre que les administrations fournissent un service décent à la hauteur des prélèvements perçus, ou encore que les carrières des uns et des autres soient liées aux performances effectives et déterminables et non seulement l'âge ou le copinage …

 Royal: la champagnitude attitude "largeur =" 500 "hauteur =" 281 "/> </a> </p>
<p> On peut que pour l'ambassadeur des pôles, du soleil, des glaçons et des fours solaires, le monde de l'entreprise, opaque et nauséabond, qui peut conduire les dirigeants qui se frottent aux pires exactions forcément les ultralibérales, dont celles qui consistent à ne pas venir grignoter des petits fours dans les grandes messes écolo-politiques et à mépriser ce genre de spectacle ostentatoire où chaque politicien en mal de reconnaissance fait les démonstrations les plus putassières de sa moral la plus bio-compatible </p>
<p> Rassurez-vous cependant: si le poste de Ségolène est bien ambassadeur, elle n'est pas à l'écoute d'une nation quelconque. Ouf. Ses déclarations idiotes ne seront heureusement jamais rapportées au président américain et ne créeront jamais d'incident diplomatique; tout au plus ses exactions intellectuelles continueront de s'entasser, ses frais d'accumulation et ses indemnités à s'empiler sur le bureau du contribuable. </p>
<p> Quant aux glaçons dont elle est à la charge, ils s'en foutent. Ils étaient là avant elle, il sera là après. </p>
<p> – <br /> <a href= Sur le web



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *