Bank of Canada set to hike rates this week

Bank of Canada set to hike rates this week


La Banque du Canada tiendra sa première réunion de politique monétaire de l'année cette semaine. Selon une large mesure, la Banque du Canada devrait hausser les taux d'intérêt de 25 points de base à la réunion de cette semaine.

La hausse des taux intervient juste après la réunion de décembre de la BoC qui a vu la banque centrale prendre une position prudente en laissant les taux d'intérêt inchangés à un pour cent. La hausse des taux est soutenue par les données économiques solides depuis le début de décembre, juste au moment où la Banque du Canada a conclu sa réunion de décembre.

Le taux de chômage au Canada tombe à son plus bas niveau en 40 ans

En novembre, le taux de chômage au Canada est tombé à son plus bas niveau en près de 40 ans. Le taux de chômage a chuté à 5,7% en décembre selon Statistique Canada. L'économie a ajouté 78 600 emplois au cours du mois, ce qui porte à 422 500 le nombre annuel d'emplois.

 Taux de chômage au Canada (5,7%, décembre 2017). Source: Tradingeconomics.com "width =" 300 "height =" 140 "/> 
 
<figcaption class=

Il s'agissait également d'un record, car c'était le meilleur gain annuel d'emplois depuis 2002. L'économie canadienne est demeurée résiliente, le rapport sur le chômage faisant état d'un ralentissement rapide de l'économie. On s'attend à ce que cela comprime davantage les salaires et pourrait éventuellement entraîner une hausse des prix à la consommation.

À la suite des données sur les emplois, le dollar canadien et les obligations ont grimpé en flèche alors que les marchés ont commencé à fixer rapidement le taux de la hausse des taux à la réunion de politique monétaire de janvier.

Le revirement soudain de l'économie a surpris les décideurs. Le dollar canadien était l'une des paires de devises les plus performantes l'an dernier. Cependant, la forte appréciation du taux de change a brièvement ébranlé les exportations.

Plus tôt la semaine dernière, les données commerciales du Canada ont montré que le déficit commercial du pays avait augmenté de façon significative en raison d'une poussée des importations. Le déficit commercial s'est creusé au rythme le plus rapide en près de huit ans.

Les exportations ont également été vigoureuses alors qu'elles ont augmenté pour un deuxième mois consécutif. Le déficit de la balance des marchandises pour le mois de novembre s'est creusé à un niveau corrigé des variations saisonnières de 2,54 milliards CAD, le déficit commercial d'octobre étant révisé à 1,55 milliard CAD.

Les importations ont bondi de 5,8%, marquant le plus important gain mensuel depuis juillet 2007. Les exportations ont progressé de 3,7%, marquant ainsi un deuxième mois consécutif d'augmentation après que les exportations ont diminué pendant quatre mois consécutifs auparavant.

Enquête de BoC sur les perspectives des entreprises

La Banque du Canada a publié son sondage sur les perspectives d'affaires pour le quatrième trimestre de 2017 la semaine dernière. Le rapport devait potentiellement cimenter les attentes en faveur d'une hausse des taux.

Le rapport montrait que le climat des affaires était intense, les entreprises fonctionnant à pleine capacité, un nouveau record depuis 2007. Le sondage sur les perspectives a montré que plus de 56% des participants estimaient qu'ils rencontreraient des difficultés importantes pour répondre à la demande anticipée.

Ce point de vue était optimiste, étant donné que le pourcentage de répondants était passé de 47% au trimestre précédent. C'est le plus haut niveau enregistré depuis le quatrième trimestre de 2007.

Selon l'enquête, les entreprises auraient augmenté les embauches ainsi que les investissements en capital pour répondre à la capacité restreinte. La demande devrait également croître à un rythme modéré au cours des 12 prochains mois. L'enquête sur les perspectives d'affaires de la Banque du Canada couvre plus de 100 entreprises et l'enquête a été menée au cours des périodes du 14 novembre au 8 décembre.

Dans l'ensemble, l'enquête sur les perspectives des entreprises de la Banque du Canada montre que la Banque du Canada pourrait hausser les taux d'intérêt d'un autre quart de point de pourcentage, portant les taux d'intérêt à 1,25% cette semaine.

L'enquête sur les perspectives était assez robuste pour que de nombreux économistes, encore douteux d'une hausse des taux, puissent changer d'avis.

(Visité 1 fois, 1 visites aujourd'hui)

John a plus de 8 ans d'expérience spécialisée dans les marchés des devises, en suivant les développements macroéconomiques et géopolitiques qui façonnent les marchés financiers. John applique une combinaison d'analyses fondamentales et techniques et s'intéresse particulièrement à l'analyse inter-marchés et à la politique mondiale.

Suivez-moi:
 Twitter



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *