Tariq Ramadan, accusé de viols, placé en garde à vue à Paris

Tariq Ramadan, accusé de viols, placé en garde à vue à Paris


L'islamologue suisse Tariq Ramadan, accusé de viols, a été placé ce mercredi 31 janvier en garde à vue à Paris, at- sur l'apprentissage de la source judiciaire.

Le théologien est visé par une enquête à Paris pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort", et fait l'objet de plainte de deux femmes, dont Henda Ayari, ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque.

Celle-ci accuse Tariq Ramadan de l'avoir agressé en marge des congrès de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) en 2012.

"Le Monde" et "Le Parisien", qui a eu la connaissance du témoignage circonstancié de la plaignante, a décrit les scènes de violence sexuelle d'une grande brutalité dont la plaignante affirmait avoir été victime.

Tariq Ramadan avait de son côté porté plainte contre Henda Ayari pour "dénonciation calomnieuse".

(Avec AFP)

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *