Jérôme Cahuzac : “J’ai peur d’aller en prison”

Jérôme Cahuzac : “J’ai peur d’aller en prison”


"J'éprouve un sentiment assez banal … de peur." La voix de Jérôme Cahuzac est hésitante, presque faible, quand il prend la parole pour la première fois. Son second procès vient tout juste de s'ouvrir devant la cour d'appel de Paris. L'ancien ministre du Budget est interrogé par le président Dominique Pauthe. "Pourquoi faites-vous appel?"

"La peur d'aller en prison, j'imagine comme tout le monde …", déclare Jérôme Cahuzac.

"Je reconnais les faits", poursuivant-il. Ce n'est pas la condamnation pour fraude fiscale et blanchiment qu'il conteste, seulement la peine.

"Je ne souhaite pas que ma mère et mes enfants me fasse aller en prison", déclare-t-il aussi. "J'ai décidé d'interjeter appel d'abord en pensant aux étrangers."

Vêtu d'une discrète veste noire sur une chemise blanche, Jérôme Cahuzac se rassied sur sa chaise, où il reste presque immobile tout l'après-midi de ce lundi.

L'espoir d'une petite loi

L'enjeu de ce nouveau procès est posé d'emblée. Le responsable du plus gros scandale du quinquennat Hollande ira-t-il en détention? Les trois ans de prison ferme ont été condamnés en première instance, le 8 décembre 2016, [traduction] une rupture de jurisprudence . Cette peine n'est pas aménageable, elle implique un séjour derrière les barreaux.

Jérôme Cahuzac peut-il encore éviter la prison?

Son ex-épouse Patricia Ménard, pour sa part, a été condamnée à deux ans de prison ferme – une durée plus courte qui lui permet d'exécuter sa peine par un placement sous surveillance électronique . Elle a choisi de ne pas faire appel.

Pauthe prend soin d'ailleurs de rappeler – outre de l'oublier – outre Patricia Ménard, c'est aussi le cas du banquier Dominique Reyl – un emprisonnement avec sursis et 375.000 euros d'amende pour son rôle d'intermédiaire – ainsi que de la société Reyl et Cie, condamné à 1.875.000 euros.

Le premier après midi du procès a été consacré à un rappel de la chronologie de l'affaire.

Le temps de s'entendre sur le déroulement du procès, sur le jour de l'audition des différents témoins jusqu'au 21 février, l'audience est rapidement levée. Sur le côté de la salle, les dessinateurs n'ont pas le temps de terminer leurs croquis d'audience.

B.L.

 Baptiste Legrand "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *