Pour la première fois, Netanyahou évoque une annexion des colonies en Cisjordanie

Pour la première fois, Netanyahou évoque une annexion des colonies en Cisjordanie


La paix s'éloigne encore en Cisjordanie. Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a publié ce lundi 12 février qu'il discutait depuis "quelque temps" avec l ' administration américaine d'une annexion des colonies des territoires occupés, selon un de ses porte-parole.

Selon ces rapports, il est donc possible de le faire devant les députés de son parti, le Likoud:

"Au sujet de l'application de la souveraineté israélienne [aux colonies, NDLR]je peux vous dire que ça fait quelque temps que j'en parle avec les Américains."

Appliquer la souveraineté israélienne aux colonies est considéré comme revenant à une annexion. Benyamin Netanyahou constituant la première expression de soutien de sa part à un projet défendu par de nombreux membres de son parti et de sa majorité parlementaire.

Une provocation supplémentaire

Une telle annexion compliquait encore la recherche de la paix avec les Palestiniens et la solution à deux Etats, c'est-à-dire la création d'un État palestinien coexistant avec Israël. Cette solution reste la référence de l'ONU et d'une grande partie de la communauté internationale. Un projet d'annexion endossé par le gouvernement israélien risque de provoquer la protestation internationale et palestinienne.

La colonisation est illégale au regard du droit international. La communauté internationale a également considéré l'annexion de Jérusalem-Est, dont Israël s'est emparé en 1967.

(Avec AFP)

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *