Hulot, Darmanin, service national et Syrie : Macron face aux journalistes

Hulot, Darmanin, service national et Syrie : Macron face aux journalistes


Il n'est pas dit dîner, mais Emmanuel Macron a passé deux heures avec les journalistes de l'Association de la presse présidentielle ce mardi 13 février.

Nicolas Hulot et Gérald Darmanin, lors de cette rencontre.

Si des plaintes classées sans suite peuvent "conduire à écarter ou faire sortir du gouvernement" un ministre ou à l'empêcher d'exercer, "cela devient une forme de République du soupçon où tout se vaut", assure-t- il.

"Il ne s'agit pas de recréer des casernements massifs"

Emmanuel Macron a souhaité que le service national universel soit "obligatoire" et "dure" "autour de trimestre", voire de "3 à 6 mois", lors d'une rencontre avec l'Association de la presse présidentielle.

Ce service, qui peut avoir une partie "civique", "a ne pas payer mais qu'il interdisait", a déclaré le chef de l ' Etat.

Emmanuel Macron devant les journalistes.

Si la France «a mis en évidence les armes chimiques proscrites sont utilisées contre les civils» en Syrie par le régime, «nous frappeons», un réaffirmé.
"We will be a where is where where are they organisés. proscrites par les traités ont été utilisés contre les populations civiles. "

(Avec AFP)

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
<p> <script async src=



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *