Après Oxfam, 24 cas de harcèlement ou d’abus sexuels en 2017 chez Médecins sans frontières

Après Oxfam, 24 cas de harcèlement ou d’abus sexuels en 2017 chez Médecins sans frontières


Dans le sillage du scandale Oxfam, l'ONG visée par des accusations de viols lors de missions de terrain c'est tout le secteur humanitaire qui est maintenant ébranlé. Médecins sans frontières (MSF) a décidé de prendre les devants en révélant, ce mercredi 14 février, avoir été confronté à 24 cas de harcèlement ou d'abus sexuel en 2017 au sein de son organisation.

Sur 146 plaintes ou alertes received by the direction of the organization which account 40.000 employees permanentes in the world, "40 cas have been notées comme cas d'abus ou de harcèlement au terme d'une enquête interne. 40 cas, 24 étaient des cas de harcèlement ou d'abus sexuel ", déclare MSF dans un communiqué.

Sur ces 24 cas, 19 personnes ont été licenciées, ajoute l'organisation.

Plusieurs employés d'un Oxfam puissante confédération d'une vingtaine d'ONG vivant dans plus de 90 pays, sont de leur côté accusés de violes Au cours des missions humanitaires au Soudan du Sud, d'abus sexuel au Libéria et d'avoir, d'autres, fait appel à des prostituées à Haïti alors Tchad.

Les ONG décrivent les amalgames et promettent des mesures contre ces pratiques bien éloignées de leurs objectifs.

(Avec AFP)

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *