Maisons, motos, chansons… Que contient l’héritage de Johnny Hallyday ?

Maisons, motos, chansons… Que contient l’héritage de Johnny Hallyday ?


Des propriétés près de Paris, à Los Angeles et sur l'île de Saint-Barthélemy, des voitures de luxe des motos, et plus d'un millier de chansons qui interprètent des droits d'auteur des années: le patrimoine de Johnny Hallyday présentant un total de dizaines de millions d'euros

Laura Smet va contester en justice le testament de son père Johnny Hallyday

Trois villas estimées à 40 millions d'euros

Laura Smet et David Hallyday et son épouse Laeticia, propriétaire de deux maisons de luxe 500 m² environ avec piscines à Los Angeles et sur l'île de Saint-Barthélémy, dans les Antilles, où il est enterré. Deux villas estimées entre 10 et 15 millions d'euros, selon plusieurs médias.


La villa du couple Hallyday à Los Angeles (FREDERIC J. BROWN / AFP)

En France, la propriété de Marnes-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine, une villa entourée d'un parc où Johnny Hallyday est décédé, aurait fait l'objet d'une donation au dernier vivant ya plusieurs années au profit de son épouse dans le cadre d'une société civile immobilière depuis 2014, selon "Le Figaro" par Laeticia Hallyday et sa grand-mère paternelle Elyette Boudou.

A Marnes-la-Coquette, avec les fans de Johnny: "C'est pire que la tour Eiffel s'écroulait"

Si le chanteur et résidait à chacun de ses séjours en France, la maison est cependant en vente depuis plusieurs années autour de 15 millions d'euros.

Pendentif plusieurs années, Johnny Hallyday a aussi possédé un chalet dans la très sélect station suisse de Gstaad qui a été vendu en 2015, selon une source proche de la famille Hallyday. Le prix affiché était de 10 millions d'euros.


(FABRICE COFFRINI / AFP)

Johnny Hallyday: le poids de l'argent

Une Bentley à 350.000 euros … et des motos

Côté voitures, Johnny Hallyday se déplaçait en France à bord d'une Bentley Continental d'une valeur de quelque 350.000 euros.


(SIPA)

Cet amoureux des grosses cylindrées possédait d'autres véhicules et motos à Los Angeles.


(SIPA)

Héritage de Johnny: "La succession est un moment où les rancoeurs sont exacerbées"

Des milliers de chansons et des millions à venir …

Le patrimoine musical du chanteur, lui, comprend plus d'un millier de chansons commercialisées en France et quelques pays francophones. Les droits de l'homme sont calculés sur toutes les versions de chaque document, entre 3.000 et 4.000 enregistrements, a précisé à l'AFP l'Adami, la Société de perception des droits des artistes et des musiciens interprètes.

Chaque oeuvre est protégée pour une durée de 70 ans après sa commercialisation, droits qui seront versés aux héritiers désignés. Soit jusqu'en … 2080.

"De son vivant, ça rapporter en moyenne entre 1 et 2 millions d'euros par an", explique un ancien collaborateur de Johnny au "Parisien" .

Une recette qui peut encore être utilisée, la raison de l'émotion liée à la mort de l'artiste.


(URMAN LIONEL / SIPA)

L'album de reprises "On a quelque chose choisi de Johnny". Yarol Poupaud, Maxime Nucci et sa maison de disques sont en train de se terminer et de s'annoncer comme une des plus grosses ventes de l'année 2018.

Trois sociétés de gestion de ses droits et de son image d'artiste – Artistes et promotion, Pimiento Musique et Mamour – sont gérées par Elyette Boudou, grand-mère de Laeticia Hallyday et mère du père de cette dernière, André Boudou, gérant de discothèques.

Des revenus fluctuants, des prêts et un redressement fiscal

En 2016, selon "Capital" Johnny Hallyday était le deuxième chanteur français le mieux payé. Ses revenus ont été estimés à 16 millions d'euros, grâce notamment à sa dernière tournée.

"Une bonne année, Johnny gagne plus de 10 millions d'euros, une mauvaise, le tourne plutôt entre 1 et 2 millions", estimation de leur côté "les Inrocks " en 2011.

De notoriété publique, Johnny Hallyday, a toujours eu un train de vie dispendieux. Dans les années 90, il est plusieurs fois prêt à sept chiffres de sa maison de disques sur ses droits d'artistes, et remboursés depuis.

En février 2017, Pimiento Music a été condamné à payer au fisc quelque 139.000 euros. Engagé en 2011, le redressement fiscal portait sur 9 millions d'euros, selon "le Canard Enchaîné", somme formellement contestée par l'avocat du chanteur. Une procédure en appel était toujours en cours au moment de sa disparition.

(Avec AFP)

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *