The Current Economy and the Outlook

The Current Economy and the Outlook


De la Fed de San Francisco:

Points de vue de la FRBSF : Fernanda Nechio, conseillère à la Banque fédérale de réserve de San Francisco, a exposé son point de vue sur l'économie actuelle et les perspectives en date du 8 février 2018.

 La croissance au-dessus de la tendance continue "class =" alignnone size-full "height =" 300 "src =" https://www.frbsf.org/economic-research/files/fv20180208-1.png " style = "display: block; marge-gauche: auto; margin-right: auto; "width =" 410 "/> </p>
<!-- WP QUADS Content Ad Plugin v. 1.6.1 -->
<div class=

Sur la base de l'estimation anticipée du Bureau of Economic Analysis, le PIB réel a progressé à un taux annuel de 2,6% pour le quatrième trimestre de 2017 et de 2,5% pour l'ensemble de l'année. La majeure partie de la vigueur de la croissance du PIB réel peut être attribuée à la vigueur des dépenses de consommation, qui à son tour reflète les gains salariaux des ménages, l'augmentation des prix des actions et la solidité des conditions financières. Comme la politique monétaire continue de se normaliser au cours des deux ou trois prochaines années, nous prévoyons que la croissance reviendra graduellement à notre estimation de la croissance tendancielle d'environ 1,8%.

 La croissance de l'emploi reste forte "class =" alignnone size-full "height =" 300 "src =" https://www.frbsf.org/economic-research/files/fv20180208-2.png "style = "display: block; marge-gauche: auto; margin-right: auto; "width =" 410 "/> </p>
<blockquote>
<p> Les gains récents en matière d'emploi demeurent solides. L'emploi salarié non agricole a augmenté de 200 000 emplois en janvier. En 2017, les gains salariaux ont atteint en moyenne 181 000 emplois par mois. </p>
</blockquote>
<p> <img alt=

Le taux de chômage est resté à 4,1% en janvier, inchangé depuis octobre. Nous nous attendons à ce que ce taux tombe en dessous de 4% en 2018 avant de revenir graduellement à notre estimation pour son niveau naturel à 4,75%.

 L'inflation devrait augmenter progressivement "class =" alignnone size-full "height =" 300 "src =" https://www.frbsf.org/economic-research/files/fv20180208-4.png " style = "display: block; marge-gauche: auto; margin-right: auto; "width =" 410 "/> </p>
<blockquote>
<p> L'inflation reste inférieure à la cible de 2% de la Réserve fédérale. L'inflation globale au cours de la période de douze mois terminée en décembre, telle que mesurée par l'indice des prix des dépenses de consommation personnelle, était de 1,7%. L'inflation sous-jacente, qui exclut les prix volatils des aliments et de l'énergie, a augmenté de 1,5% au cours de la période de douze mois terminée en décembre. Compte tenu de la vigueur du marché du travail, nous prévoyons que l'inflation globale et la hausse des prix à la consommation augmenteront graduellement et atteindront notre objectif de 2% au cours des deux prochaines années. </p>
<!-- WP QUADS Content Ad Plugin v. 1.6.1 -->
<div class=

 Taux d'intérêt à court terme "class =" alignnone size-full "height =" 300 "src =" https://www.frbsf.org/economic-research/files/fv20180208-5. png "style =" affichage: bloc; marge-gauche: auto; margin-right: auto; "width =" 410 "/> </p>
<blockquote>
<p> Les taux d'intérêt continuent d'augmenter avec la suppression progressive de la politique monétaire. Lors de sa réunion de janvier, le FOMC a maintenu la fourchette cible de 1,25% à 1,5% pour les fonds fédéraux. </p>
</blockquote>
<p> <img alt=

Le monde développé traverse une transition démographique dramatique. Dans la plupart des économies avancées, la longévité réelle et anticipée a augmenté régulièrement, tandis que l'âge médian de la retraite a peu changé, ce qui se traduit par des périodes de retraite plus longues. Pendant ce temps, les taux de croissance démographique diminuent et, dans certains cas, deviennent même négatifs.

 La croissance de la population diminue "class =" alignnone taille-full "height =" 300 "src =" https://www.frbsf.org/economic-research/files/fv20180208-7.png "style = "bloc de visualisation; marge-gauche: auto; margin-right: auto; "width =" 410 "/> </p>
<blockquote>
<p> Les changements démographiques peuvent affecter le taux d'intérêt réel naturel, r-star; le taux d'intérêt corrigé de l'inflation qui est compatible avec une inflation stable à la cible de la Fed et l'économie en croissance à son potentiel. Les tendances démographiques affectent le taux d'équilibre en modifiant les incitations à épargner et à consommer. Des périodes de retraite plus longues peuvent augmenter le désir de certains ménages d'épargner plutôt que de consommer, réduisant ainsi le nombre de r-star. Dans le même temps, la baisse de la croissance démographique accroît la part des ménages plus âgés dans l'économie, qui ont généralement une propension marginale à consommer plus élevée, ce qui augmente la consommation et le rendement. À mesure que la croissance de la population diminue, elle pourrait aussi réduire la croissance du PIB réel et la productivité, ce qui exercerait une pression à la baisse sur les étoiles r. </p>
</blockquote>
<p> <img alt=

Aux États-Unis, ces changements démographiques ont déjà exercé une forte pression à la baisse sur les taux d'intérêt entre 1990 et 2017. Comme les mouvements démographiques ont tendance à durer, les effets sur les taux d'intérêt peuvent se poursuivre. Un taux d'équilibre inférieur pourrait limiter la possibilité pour la Réserve fédérale de réduire les taux d'intérêt en réponse aux futurs chocs de récession.

Les opinions exprimées sont celles de l'auteur, avec la contribution du personnel de prévision de la Federal Reserve Bank de San Francisco. Ils ne sont pas destinés à représenter les opinions des autres au sein de la Banque ou au sein du Système de Réserve Fédérale.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *