Canadian Securities Exchange to Launch Blockchain-Based Clearinghouse

Canadian Securities Exchange to Launch Blockchain-Based Clearinghouse


La Bourse canadienne des valeurs mobilières (CST) a annoncé aujourd'hui son intention d'introduire une plateforme de compensation et de règlement basée sur les chaînes de blocs pour les opérations de sécurité. La plate-forme permettra aux sociétés d'émettre des titres de participation traditionnels ou des titres de créance en utilisant un jeton numérique, appelé «tokenized security», qui représentera la part de l'entreprise.

Découvrez des partenaires crédibles et des clients privilégiés lors du principal événement financier de la Chine!

Selon le CST, la technologie blockchain permettra à la plateforme de confirmer les ordres de transaction en temps réel plutôt que deux jours ouvrables dans le système conventionnel.

Dans son communiqué, Richard Carleton, chef de la direction du CST, a déclaré: «Il s'agit d'une annonce historique pour les marchés financiers canadiens. La Bourse canadienne s'attend à être la première bourse reconnue au Canada à mettre en place une plateforme de blocs de négociation entièrement développée pour la négociation, la compensation et le règlement de titres à jetons. "

"Notre plate-forme représente une intersection entre la blockchain et les marchés de capitaux qui respecte la promesse faite par la blockchain de perturber les mécanismes conventionnels de transaction et d'enregistrement, offrant ainsi des avantages tangibles aux acteurs du marché. En exploitant cette technologie, il existe un potentiel d'étendre le financement des entreprises au-delà des limites traditionnelles des actions et des titres de créance », a-t-il ajouté.

Le CST a déjà acquis la licence pour cette technologie auprès de Fundamental Interactions, basée à New York, mais n'a pas encore déposé de demande auprès des organismes de réglementation du marché canadien.

Pendant ce temps, les opérateurs d'échange ont déjà signé un protocole d'entente avec Kabuni Technologies de Vancouver pour émettre des jetons sur la nouvelle plateforme via Security Token Offrandes. Avec cette initiative décentralisée, le CST cherchera à contester le monopole de longue date de Groupe TMX en matière de règlement de titres.

Le Groupe TMX est propriétaire de la Caisse canadienne de dépôt de valeurs limitée, une société qui sert de plaque tournante principale pour la compensation et le règlement de titres et de titres à revenu fixe.

"Nous sommes impatients de travailler avec les régulateurs et avec les entreprises qui cherchent à mobiliser des capitaux par le biais des STO pour réaliser pleinement les avantages de la nouvelle plate-forme. Nous croyons que cela représente une formidable opportunité pour les intervenants sur le marché canadien ", a conclu Carleton.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *