Fin du statut des cheminots, départs volontaires… Le rapport choc qui va secouer la SNCF

Fin du statut des cheminots, départs volontaires… Le rapport choc qui va secouer la SNCF


Statuts des cheminots et de la SNCF, coup de frein au tout TGV : l'ancien patron d'Air France Jean-Cyril Spinetta a remis ce jeudi 15 février au Premier ministre Edouard Philippe un rapport très attendu. Un diagnostic sans concessions qui débouche sur 43 propositions pour refonder le modèle ferroviaire français.

Ce rapport "sans ambiguïté la nécessité et l'urgence d'un engagement sans retard de notre système ferroviaire", juge Matignon dans un communiqué, saluant le long document de 127 pages comme "un diagnostic complet lucide ".

Que préconise le rapport?

Mettre fin au statut des cheminots à l'embauche

C'est un tabou social français qui pourrait sauter. Jean-Cyril Spinetta que les nouveaux embauchés à la SNCF ne sera pas plus statut du chemin de l'avenir, comme cela a déjà été fait pour La Poste et Orange.

"Dans le cadre de la loi, il est peut-être possible de créer un cadre pour le recrutement de nouveaux bénéficiaires, dans le respect des droits de l'homme. à parachever ", selon ce rapport, qui préconise aussi que la SNCF peut" utiliser deux pendants à la procédure des plans de départs volontaires ".

Changer le statut de la SNCF

SNCF Mobilités, SNCF Mobilités et SNCF Réseau, en France et en France.

Le statut actuel d'établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) assure une garantie illimitée de l'État, ce qui serait incompatible avec l'ouverture à la concurrence pour les mobilités et interdits à un réseau de reconstitution d'une dette soutenable ", selon ce rapport.

Jean-Cyril Spinetta, Jean-Cyril Spinetta, Auteur de l'avis de consultation, a déclaré: "Une partie de la SNCF réseau".

Recentrer le réseau ferré sur les agglomérations et le TGV

Autre recommandation du rapport: «recentrer le transport ferroviaire on son domaine pertinence», c'est-à-dire les transports du quotidien autour des agglomérations et des dessertes TGV entre les principales métropoles françaises.

Le texte élaboré par Jean-Cyril Spinetta estime par ailleurs que "le réseau à grande vitesse peut être considéré comme abouti" et que construire de nouvelles lignes "soutenait le TGV au-delà de sa zone de pertinence économique, c'est -à-dire les desserts de très grandes agglomérations avec des voyages pendant trois heures ".

Il appelle aussi de ses voeux audit des «petites lignes», qui mobilisent actuellement 16% des moyens consacrés au chemin de fer, mais moins de 10% des trains et transportent seulement 2% des voyageurs

Pendentif Recourir 2 ans à des plans de départs volontaires

Le rapport préconise également que la SNCF puisse "utiliser deux pendants à la procédure des plans de départs volontaires", pour mettre fin aux "excédents d'emplois qu'elle gère bien que mal" suite à changements d'activité et d'actions de modernisation.

Les propositions de Jean-Cyril Spinetta alimenter une loi d'orientation sur les mobilités, annoncée pour avril. Sur tous ces sujets, les syndicats de cheminots dont le premier ministre Edouard Philippe a rencontré des débutants, sont très mobilisés. L e gouvernement va ouvrir "une première phase" de concertation "dès la semaine prochaine", annonce Matignon.

(Avec AFP)

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
<p> <script async src=



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *