Maladie de Lyme : une plainte collective a été déposée

Maladie de Lyme : une plainte collective a été déposée


Du nouveau sur la maladie de Lyme. Une plainte contre X a été inscrite jeudi 15 février auprès du parquet de Paris par 152 malades et l'association Lyme Sans frontières. Dans cette plainte, les avocats Catherine Faivre et Julien Fouray pointent la responsabilité des autorités sanitaires au sens large, notamment le Centre national de référence (CNR) des Borrélioses de Strasbourg et son directeur, Benoît Jaulhac, pour «violation du principe d'indépendance des experts, constitution d'abus de bien social et recel, corruption active / passive ou voie de fait pour obtenir un certificat inexact, trafic d'influence passif par une personne exerçant une mission de service public et recel, mise en danger délibérée d'autrui et blessures involontaires ".

"La maladie de Lyme explose, c'est un scandale sanitaire"

Depuis des années, les associations de malades ont reconnu la fiabilité de cette maladie très invalidante et dénoncent la non fiabilité des tests de diagnostic, notamment le test Elisa utilisé en première intention.

Dans la plainte, le CNR et son directeur sont invités à s'expliquer sur le fait d'avoir «développé des liens étroits de collaboration avec les laboratoires d'essais de dépistage, d'établir un conflit d'être intérêt par nature ", commentateur les deux avocats. "Ils ont notamment participé à la rédaction d'une plaquette informative et commerciale sur le diagnostic et le prix en charge de la maladie de Lyme pour le compte du laboratoire Biomérieux."

"Ces collaborations ne sont pas isolées, elles ne feraient pas l'objet, pour certaines d'entre elles, d'aucune déclaration publique d'intérêts." Elles sont donc sciemment dissimulées. "

[Traduit par le anglais] [à Benoît Jaulhac, NDLR] de contourner les procédures de contrôle et d'intégrer en qualité d'expert le groupe de travail élaborer le nouveau Protocole national de diagnostic et de soin (PNDS) dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme. "

Maladie de Lyme: commentaire s'en protège, la diagnostiquer et se soigner

La plainte pointe aussi la responsabilité de l'ANSM (Autorité nationale pour la sécurité du médicament) qui, expliquant les avocats, «a blessé par négligence» dans l'utilisation de ces tests: «Un manquement à ses obligations de prudence et de sécurité au préjudice des usagers des tests, des malades. " L'ANSM n'est pas "commenter les procédures en cours". Benoît Jaulhac, contacté par courrier, n'a pas répondu.

Emmanuelle Anizon et Elodie Lepage

 Emmanuelle Anizon et Elodie Lepage "class =" img-profil "/> </figure>
<div>
<p class= Emmanuelle Anizon et Elodie Lepage



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *