Pourquoi les ados devraient être éduqués au porno

Pourquoi les ados devraient être éduqués au porno


Et si, à l'instar de l'histoire ou de la littérature, le porno était une matière comme une autre? A Boston, la mairie finance un programme inédit depuis 2016: des cours à destination des ados pendant lesquels les films X sont décortiqués, décryptés, discutés …

Maggie Jones, professeur à l'Université de Pittsburgh où elle anime un atelier d'écriture, raconte cette expérience inédite qu'elle a suivie longtemps dans une enquête publiée par le journal "New York Times Magazine" le 7 février.

L'enjeu est de taille: pour nombre de jeunes Américains, le porno fait bureau d'éducation sexuelle. Quelques fois avant d'avoir échangé leur premier baiser, ils ont consommé à haute dose ces images disponibles en "open bar" sur leur tablette, leur smartphone, à chaque instant du jour et de la nuit …

Des vidéos du point de vue de l'homme

Drew, lycéen, en a retenu que les garçons soient dominants au lit, il devrait retourner la fille sur le corps quand un rapport … Une scène d'un film a marqué particulièrement: une femme avait l'air de s'ennuyer ferme quand un garçon doux tourne autour d'elle, mais frôlait le contact d'un homme bien plus agressif.

Quelles sont les conséquences de ces images sur la sexualité future, sur le rapport hommes / femmes? Comme le rappelle l'auteur:

"La plupart des vidéos porno hétérosexuelles sont tournées du point de vue de l'homme, comme s'il tenait la caméra pendante qu'il couche avec une femme dont le rôle principal, que ce soit via le sexe oral, anal ou une pénétration vaginale, se résume à lui faire atteindre l'orgasme. "

La sodomie, l'éjaculation faciale, y sont presque systématiques alors que dans la vie réelle, ces actes sont bien moins pratiqués, souligne Maggie Jones.

Les comportements tendraient-ils à se rapprocher de ce qui se fait dans les films X? L'article cite une enquête révélatrice publiée dans le "Journal of Sexual Medicine" la plus importante étude sur le comportement sexuel des Américains ces dernières années. Entre 1992 et 2009, le pourcentage de femmes âgées de 18 à 24 ans qui ont affirmé avoir essayé le sexe anal est passé de 16 à 40%

C'est durant cette dernière décennie que le porno a explosé sur internet. Un seul seul, Pornhub, l'un des sites les plus consultés, draine 80 millions de visiteurs par jour. Une étude suédoise réalisée en 2016 sur 400 jeunes filles âgées de 16 ans et montrant le sexe anal qui était deux fois plus important chez celles qui ont regardé du porno.

Double pénétration: 1.200 dollars

Nicole Daley, l'une des enseignantes en charge du programme de Boston, s'attache à la révélation de l'histoire de l'art, et décrit les performances des actrices:

"Fellation: 300 dollars, double pénétration: 1.200 dollars, Gang Bang: 1.300 dollars pour trois garçons, 100 dollars pour chaque garçon supplémentaire."
"Lorsqu'on comprend que ce n'est pas juste deux personnes à l'écran, mais toute une industrie, ce n'est plus aussi sexy."
"Ce n'est pas cher payé pour être pénétré devant une caméra", commente un jeune homme.

Nicole Daley leur a aussi une étude qui recense les actes violents dans les vidéos porno les plus vendues en 2004 et 2005. 88% d'entre elles comportaient des scènes d'agression physique ou verbale, principalement des fessées, des gifles, et des filles bâillonnées.

Peu à peu, les cours ont changé leurs fruits et le regard de Drew changer:

"Certaines choses doivent venir à nous naturellement, pas en les regardant."

 Bérénice Rocfort-Giovanni "classe =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *