“Assaut, assaut !” Les derniers mots du gendarme Arnaud Beltrame

“Assaut, assaut !” Les derniers mots du gendarme Arnaud Beltrame


Radouane Lakdim, Arnaud Beltrame avait laissé son téléphone allumé, dans le Super U de Trèbes où il s'était volontairement substitué à l'otage du terroriste.

Son téléphone est en cours d'examen par les enquêteurs. Selon M6 et FranceInfo, l'appareil à permis de reconstituer une partie des échanges entre le gendarme et le terroriste.

Il semble qu'Arnaud Beltrame a tenté de désarmer Radouane Lakdim, avant qu'il ne lui dise dessus et le poignarde. "Assaut, assaut", a-t-il lancé dans l'espoir d'une intervention rapide des forces de l'ordre.

Quant à Radouane Lakdim, il avait consommé une forte quantité de cannabis le jour de l'attaque, selon les analyses toxicologiques citées par FranceInfo.

Arnaud Beltrame: la solitude intense d'un choix de personnel

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *