Syrie : non, monsieur Macron, “la mission américaine n’a pas changé”

Syrie : non, monsieur Macron, “la mission américaine n’a pas changé”


La mission des forces américaines déployées en Syrie "n'a pas changé" et le président Donald Trump rentrant aux États-Unis "dès que possible", déclarée dimanche à la Maison-Blanche.

"La mission américaine n'a pas changé.", A déclaré Sarah Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche.

Emmanuel Macron, dimanche soir, lors de interview par Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin .

Donald Trump de maintenir les troupes américaines en Syrie.

"Il y a 10 jours, le président Trumpentier: the United States of America ont vocation à se désengager de la Syrie, nous avons été convaincus, nous avons été nécessaires 'y rester […]je vous rassure, nous avons cru qu'il fallait rester dans la durée ", a déclaré Emmanuel Macron au cours d'une interview télévisée.

La Maison-Blanche a rappelé la nature de la mission des forces américaines en Syrie. "Nous sommes déterminés à écraser complètement ISIS [acronyme anglais de l’organisation Etat islamique, NDLR] et à créer les conditions qui empêchent son retour", selon le communiqué.

«En outre, nous participons à nos alliés régionaux et à nos partenaires qui, pour la sécurité de la région, ajoutent une contribution financière, pour la sécurité de la région.

"La France à la même position"

Le président français a immédiatement réagi le lundi matin, assurant que la France et les États-Unis sont en phase sur le fait que leur engagement militaire en Syrie "se terminera le jour où la guerre contre Daech sera parachevée". ]

«Nous avions un objectif militaire et un seul: la guerre contre Isis» [acronyme anglais du groupe Etat islamique ou Daech, NDLR] a déclaré le président français à la question d'un entretien avec la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern à l'Elysée.

"La Maison-Blanche est une raison de rappeler que l'engagement militaire est contre Daech et se termine le jour où la guerre contre Daech sera parachevée." La France à la même position ", a précisé Emmanuel Macron. "Je n'ai indiqué aucun changement hier."

A propos de l'intervention des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France en Syrie, le chef de l'État a ajouté:

"J'ai raison de dire que les États-Unis, parce qu'ils ont décidé avec nous cette intervention, ont fait en sorte que notre responsabilité soit au-delà de la lutte contre Daech et que ce soit une humanitaire sur le terrain et la responsabilité dans la durée pour construire la paix. "

(Avec AFP)

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *