Hôtesses sur le Tour de France : “Il ne faut pas voir du sexisme partout”, selon Flessel

Hôtesses sur le Tour de France : “Il ne faut pas voir du sexisme partout”, selon Flessel


Répondant à l'interpellation du maire de Paris, Anne Hidalgo, qui souhaite mettre fin à la présence sur les Champs-Elysées d'hôtesses "potiches" lors du Tour de France, un "stéréotype sexiste", la ministre des Sports, Laura Flessel, un balayé sur France-Inter la critique estimant que les hôtesses n 'était pas des potiches'.

"Il n'y a rien de sexiste, ce sont des maîtresses de maison qui ont laissé passer leur vie. sexisme partout, il ya peut-être une revalorisation des actions, mais ces jeunes filles ne sont pas utilisées, ni mal utilisées. "

Les hôtesses dans le sport sont-elles vouées à disparaître?

Le Conseil de Paris, dans sa majorité, dont plusieurs élus du groupe Démocrates et progressistes (pro-Macron) avait proposé de remplacer les hôtesses qui embrassent et remettent un bouquet de fleur au vainqueur sur le podium par de jeunes champions et championnes .

Récemment, la Formule 1 a décidé d'en finir avec les «filles de la grille», ces femmes qui tiennent le drapeau ou l'ombrelle des pilotes. En Australie, l'épreuve du cyclisme du «Tour Down Under» a été contrainte par le gouvernement de remplacer les hôtesses par des coureurs masculins de 17 et 18 ans. Sur la Vuelta, le tour cycliste d'Espagne, le duo d'hôtesses a laissé sa place à un binôme mixte, où les femmes annoncent des tenues jugées "moins affriolantes".

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *