Coquerel sur le blocage à Arcueil : “J’assume, je ne suis pas élu pour être un notable”

Coquerel sur le blocage à Arcueil : “J’assume, je ne suis pas élu pour être un notable”


Le Premier ministre Edouard Philippe a trouvé ça “lamentable”. Le député LREM Gabriel Attal a estimé qu’il avait “abîmé” l’écharpe tricolore. Mais Eric Coquerel s’en moque. Très critiqué pour avoir empêché la tenue d’examens d’étudiants de Nanterre délocalisés à Arcueil afin de s’opposer à la réforme de l’université, le député de La France insoumise Eric Coquerel a tenu à répondre à ses détracteurs ce jeudi 19 avril dans l’émission de l’Internaute et “l’Obs” “Restons poli(tique)s”. 

“J’étais là en soutien d’une protestation exercée par des étudiants et des enseignants de Paris X Nanterre pour ne pas externaliser les examens. Ce qui est une première, une façon de contourner la mobilisation”, a d’abord expliqué Eric Coquerel. “J’étais en soutien car j’estime que c’est mon rôle. Je l’assume. Je suis pas élu pour être un notable qui vote toutes les lois néolibérales. Ils se sont peut-être habitués à ça avec une certaine gauche à l’Assemblée. Là c’est le retour d’une gauche militante”, a-t-il poursuivi. 

Il a également critiqué les “propos extrémistes” de Gabriel Attal. “En plus il a utilisé des questions au gouvernement, ce qui ne se fait pas, pour pointer la responsabilité d’un député. Avec un auditoire acquis. Tout le monde s’est levé à la fin. On avait l’impression qu’ils étaient en train de fêter une grande loi sociale. C’était juste pour me mettre en accusation”, dénonce Coquerel, selon qui les vrais bloqueurs sont au gouvernement. 

Ceux qui préparent le fait de bloquer l’accès à l’université à des milliers de lycéens, ils ont pas de leçon à nous donner. Car c’est ce prépare Parcoursup.” 

R.D.

L'Obs





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *