Une enquête pour violence contre Bertrand Cantat classée sans suite

Une enquête pour violence contre Bertrand Cantat classée sans suite


Les enquêtes ont été faites de très courte durée. D'après nos informations, une enquête ouverte au parquet de Paris après la principale courante, déposée le 15 février dernier dans la capitale, à l'encontre de Bertrand Cantat, pour les faits de harcèlement, une série classée sans suite.

Une artiste de 45 ans a déposé ce signalement – une principale courante n'est pas une plainte, et ne déclenche pas une enquête – dans un commissariat parisien pour se plaindre des agissements de l'ancien chef de Noir Désir à son respect.

"Il se fait passer pour un ami, mais en réalité il a un comportement menaçant et violent psychologiquement", a expliqué le quadragénaire, comme l'avait révélé "Le Point".

D'après les sources judiciaires, jointes par "l'Obs", cette dernière n'a pas répondu aux questions des enquêteurs. Sa première déposition n'a pas pu être étayée. L'enquête à été classée sans suite.

"Je ne souhaite pas nuire à Bertrand Cantat", avait t-elle expliqué au "Point". "Mon intention (en me rendant au commissariat) est bien de me protéger."

Antonin Levy, l'avocat de Bertrand Cantat joint par "l'Obs", n'a jamais eu l'ouverture de l'enquête. Pas plus de son classement:

"Ce classement sans suite est identique à celui de Bertrand. condamné au mépris des droits les plus élémentaires, et l'inanité profonde du procès que sur la tente de lui faire aujourd'hui. "

L'ancien chef de Noir Désir, qui est revenu sur le devant de la scène en décembre dernier sous son propre nom avec l'album "Amor Fati", doit se produire le 7 juin au Zénith. Mais chacun de ses concerts viennent de manifester des pétitions de protestation, quinze ans après la mort sous ses coups de compagne, l'actrice Marie Trintignant. Il a été condamné à huit ans de prison pour ces faits.

Il ne se produira pas dans les festivals cet été. L'Olympia, premier lieu de concert dans la capitale, a également annulé la date en raison de «l'existence de troubles sérieux à l'ordre public qui empêchent la tenue de ces deux concerts dans de bonnes conditions». salle.

Le chanteur, icône pop-rock des années 1990, a pris ses repressions publiques à partir de 2010, d'abord au sein du groupe Détroit et désormais sous son nom.

Violette Lazard

 Violette Lazard "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *