‘J’en ai ras la casquette” : un député LR trouve sa rémunération trop basse

‘J’en ai ras la casquette” : un député LR trouve sa rémunération trop basse


Le jour du coup de gueule poussé mardi 22 mai par le député LR du Haut-Rhin Jean-Luc Reitzer lors de l'audition des membres de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique à l'Assemblée nationale.

Selon lui, plutôt que d'éviter les conflits d'intérêts dans les activités publiques et privées des élus. Une revalorisation qui s'installe mieux avec "lutter contre les tentations diverses" dont "la corruption".

Monsieur le président craint aussi de voir de nouveaux contrôles imposés aux parlementaires:
On note que le temps est passé et que les coups de sifflet, les notes de restaurant et les autres […] en rajouter ", at-il lâché, qu'il avait en" ras la casquette "et que les députés" ne sont pas des truands ".

Autre motif de mécontentement: la gestion de l'enveloppe destinée à couvrir ses frais de mandat – quelque 5.373 euros pourtant, en plus de son salaire.

"On passe son temps maintenant à collecter les factures, les notes de restaurant et autres."

Rien ne trouve grâce aux yeux de Jean-Luc Reitzer, pas même la déclaration de patrimoine que chaque élection doit remplir lors de son élection:

"Moi, je m'en occupe pas, c'est mon épouse qui fait tout mais je sais que quand elle doit faire, elle passe un mauvais quart d'heure …"

Courage, plus que quatre ans.

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *