A Bregançon, Macron reçoit la mère de Thomas Gallay condamné pour terrorisme au Maroc

A Bregançon, Macron reçoit la mère de Thomas Gallay condamné pour terrorisme au Maroc


Munie d 'une pancarte en carton, Béatrice Gallay, mère du Au Maroc pour appartenance présumée à une cellule "terroriste", est la place plaider la cause de son fils devant les grilles du fort de Brégançon. Le couple présidentiel, qui passe ses vacances, a accepté de recevoir à l'improviste. Une sortie, la mère à déclaré à BFMTV :

"Je me dis que j'ai bien fait de venir. Il m'a entendu, il va s'en occuper, c'est tout ce que je pouvais souhaiter."

Thomas Gallay ingénieur de 36 ans originaire du sud-est de la France, a été interpellé en février 2016 dans la ville d'Essaouira. Il a été condamné en juillet à six ans de prison pour "soutien financier" à des personnes ayant l'intention de perpétrer des actes terroristes. Selon sa mère, Béatrice Gallay "Sur lui reproche d 'avoir donné 70 euros à une connaissance", un personnage au centre du dossier, après son installation à Essaouira en 2014.

Thomas Gallay, condamné pour djihadisme au Maroc, fils innocent

Thomas Gallay a été condamné sur la base de "faux aveux" que la police aurait signé en arabe, alors que c'est une langue qu'il ne parle pas, toujours selon Béatrice Gallay qui assure que son fils n'est pas "même pas converti à l'islam". En novembre 2017, Human Rights Watch, la Fédération internationale des droits de l'homme et Amnesty International – Les méthodes de contrôle des policiers dans ce dossier. Thomas Gallay notamment le soutien de l'ex-ministre française de la Justice Christiane Taubira.

 L'obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
<p> <script async src=



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *