TheMoneyIllusion » The China Threat?

TheMoneyIllusion » The China Threat?


Le sobre Financial Times publie un article vraiment bizarre sur la menace perçue que pose la Chine:

Mis à part les slogans marketing, depuis les années 1980 au moins, il n'y a pas eu de présomption que les entreprises américaines devaient opérer dans l'intérêt national. Les biens, les capitaux et la main-d’œuvre peuvent se déplacer là où ils le souhaitent – c’est la définition de la mondialisation. La plupart des gens pensaient que si les entreprises américaines réussissaient bien, les Américains prospéreraient. Mais, comme l'ont montré les dernières décennies de stagnation des salaires, le sort des entreprises et des consommateurs américains est désormais fondamentalement déconnecté.

L'écart de richesse à lui seul ne suffisait pas à persuader les politiciens des deux partis de repenser les règles. Mais la Chine l'est. Alors que les tarifs sont la préoccupation personnelle du président Donald Trump, les craintes de perdre une guerre économique et culturelle (et peut-être réelle à un moment donné) avec la Chine constituent un souci largement partagé aux États-Unis.

De toute ma vie, je n'ai jamais rencontré une seule personne inquiète de perdre une guerre culturelle avec la Chine. Qu'est ce que ça veut dire? Sommes-nous inquiets que les Américains abandonnent les films hollywoodiens et commencent à regarder des films chinois?

En ce qui concerne la perte d'une guerre économique, cela me rappelle les affirmations absurdes des années 1980 que le Japon nous dépasserait. Au début des années 2000, ces Japanophobes étaient devenus largement ridiculisés. Avons-nous déjà oublié ce fiasco? L'Amérique est-elle condamnée tous les 30 ans à se livrer à des craintes hystériques à propos du "péril jaune"? Dans quels "cercles" ce journaliste voyage-t-il? Je pourrais en quelque sorte comprendre parler d'une menace militaire, bien que la menace concerne Taiwan et certains atolls inhabités, pas les États-Unis, mais une menace culturelle et économique?

En ce qui concerne le premier paragraphe, l'auteur ignore-t-il que pendant des décennies, les entreprises américaines ont été interdites de vendre des technologies sensibles avec des applications militaires à des pays tels que la Chine? Oui, il est difficile de déterminer exactement quelles technologies répondent à cette définition, et sans aucun doute, de nombreuses informations utiles ont circulé, mais il est tout simplement faux d'affirmer que les entreprises étaient totalement libres de vendre de la technologie en Chine.

Et la logique ici:

Mais, comme l'ont montré les dernières décennies de stagnation des salaires, le sort des entreprises et des consommateurs américains est désormais fondamentalement déconnecté.

Rendons la liste encore plus longue:

Toutefois, comme l'ont montré les dernières décennies de stagnation des salaires, le fait d'avoir une forme de gouvernement démocratique ne garantit pas que les consommateurs réussiront.

Comme l'a montré la stagnation des salaires au cours des dernières décennies, le développement d'Internet ne garantit pas que les consommateurs vont bien faire.

Cependant, comme l'ont montré les dernières décennies de stagnation des salaires, le fait de disposer de droits de propriété privée ne garantit pas que les consommateurs réussiront.

Toutefois, comme l'ont montré les dernières décennies de stagnation des salaires, la liberté de la presse ne garantit pas que les consommateurs iront bien.

Pendant les 27 années de mandat de Mao, la Chine n'avait pas de gouvernement démocratique, de droits de propriété privée, de liberté de presse et d'internet.

Par conséquent. . . ????

Et BTW, les consommateurs américains ont fait des merveilles au cours des dernières décennies, du moins en ce qui concerne les automobiles, les téléviseurs, les téléphones, les appareils photo, Internet, les choix de divertissement, la qualité des vêtements, etc.

PS. J'ai un poste lié à Econlog .

PPS. CONTRE. Naipaul, RIP. Quoi que vous pensiez de lui, Naipaul n'avait aucune patience pour les conneries, que ce soit des colonialistes ou des anticolonialistes. Je remarque que sa mort reçoit relativement peu d'attention dans les médias. Nous louons les gens chaleureux et brouillés et évitons ceux qui nous disent des choses que nous ne voulons pas entendre. À un moment ou à un autre, il a dit des choses qui embêteraient presque tout le monde (y compris moi).

Tags:



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *