Censure ou mesure de santé publique : faut-il interdire la cigarette au cinéma ?

Censure ou mesure de santé publique : faut-il interdire la cigarette au cinéma ?


Tout est parti d'une déclaration de Nadine Grelet-Certenais, sénatrice PS de la Sarthe. Interpellée le 16 novembre dernier par le socialiste sur le cinéma français, qui "valorise" et "banalise" l'usage de la cigarette auprès des jeunes, le ministre de la Santé Agnès Buzyn un promis " une action ferme" sur le sujet. "Je ne comprends pas l'importance de la cigarette dans le cinéma français", a-t-elle répondu, ré-ouvrant le débat sur l'interdiction de la cigarette à l'écran.

Une mesure est-elle souhaitable? Entretien avec le docteur Jean-Pierre Couteron, président de la Fédération Addiction et co-auteur de "Adolescent et cannabis, que faire?" .

L'interdiction de la cigarette à l'écran est-elle pertinente pour lutter contre la consommation de tabac?

Les images ont un impact indéniable sur nos pratiques. Since several several Years, Study in a that be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be be avalen weiter. Observer par ailleurs que la présence du tabac à l'écran est indiscutable et forte aujourd'hui qu'il y a quelques années, en raison du développement du marketing pratique de placement dans le cinéma. Ceci est vraiment préoccupant.

Mais s'il est salutaire que la Santé s'inquiète de l'essor de ces pratiques commerciales et continue d'agir pour "dénormaliser" l'usage du tabac et donc les plus jeunes d'entrer "Dans le tabagisme, j'ai néanmoins beaucoup de réserve sur la pertinence d'une interdiction des cigarettes dans les films.

Pourquoi?

Le fait que nous évoluons dans une "société addictogène", c'est-à-dire, les utilisations de produits addictifs, est indéniable. Notre société promeut les valeurs d'instantanéité, de performance, d'individualisme et bombarde les enfants de messages publicitaires dès le plus jeune âge pour pousser à la consommation.

Mais je ne me sens pas à l'aise avec l'interdiction ou la pénalisation, c'est passer à côté des vrais enjeux. En interdisant, sur la capacité des individus à discerner les messages qui leur sont adressés, sur déresponsabiliser. Et surtout on n'agit pas sur les leviers qui sont l'éducation et la formation à l'image et à la santé, sur la préparation des personnes à faire face à des tentations possibles. Plutôt que d'aseptiser les films, j'estime qu'il serait pertinent de travailler pour permettre aux personnes de dominer leurs pulsions. Et cela passe par la prévention, et non de l'interdiction.

Par ailleurs, n'oublions pas l'art et notamment une fonction d'exutoire. Les artistes n'ont donc pas vocation à être des relais de la lutte contre le tabagisme.

Le cinéma ne doit pas faire l'objet d'aucune mesure de régulation en matière de santé?

Il faut trouver un point d'équilibre parmi ceux qui se trouvent, guidés par une forme d'hygiénisme, qui veulent faire des films de cinéma "éducativement correct", sans tabac, sans alcool, sans violence et sans sexe, et de l'autre les locataires cyniques de la dérégulation totale. Je ne suis pas favorable, personnellement, ni à une société de l'hyper interdit, ni à celle de l'hyper dérégulation. Il nous faut donc trouver des solutions plus originales et novatrices.

Considérant le cinéma, un des enjeux est de parvenir à distinguer les scènes où la présence de substances addictives relève de la liberté du créateur et celles qui sont le résultat d'une stratégie commerciale. Comme d'autres entreprises, les marques de cigarettes ont bien perçus l'avantage qu'elles aient leur présence à l'écran. Elles se sont donc lancées depuis quelques années dans une stratégie de réintroduction du tabac dans les films pour créer des réflexes de consommation. Ce qu'il faut, c'est dénoncer l'instrumentalisation de l'art par des objectifs mercantiles et c'est lutter contre l'intrusion de ces messages publicitaires déguisés dans le cinéma.

Propos recueillis par Sébastien Billard

 Sébastien Billard "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *