Hawking, Chomsky et Wozniak veulent faire interdire les machines de guerre intelligentes

Hawking, Chomsky et Wozniak veulent faire interdire les machines de guerre intelligentes


En hommage à Stephen Hawking (1 ère publication, 8 août 2015)

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE – Les chercheurs et les personnalités du monde scientifique se mobilisent pour faire interdire la guerre automatisée.

C'est une révolution cynique que pourrait constituer celle du recours aux armes de guerre autonomes. Tandis que nos sociétés utilisent des machines pour intervenir au service de l'homme, il offre plus de confort et le libérer de certaines tâches fastidieuses, le secteur militaire s'intéresse à l'intelligence artificielle pour opérer des actions militaires sans intervention humaine.

Et c'est bien ce qui affole le milieu scientifique et les milliers de personnalités signataires d ' une lettre ouverte intitulée " Armes automatiques: lettre ouverte des chercheurs en robotique et en intelligence artificielle ". Présentée à Buenos Aires (Argentine) le 27 juillet dernier lors d'une conférence internationale portant sur l'intelligence artificielle, cette lettre se présente comme une action de prévention contre le cours à l'armement automatisé au niveau mondial, c'est-à -dire l'emploi de robots tueurs lors de guerres frappées.

Philosophes, savants et entrepreneurs unis contre les machines de guerre

Si les signataires de la lettre reconnaissent l'intérêt de l'intelligence artificielle dans la réduction du nombre de victimes humaines lors de combats, elles souhaitent éradiquer l'essor de ces technologies guerrières au potentiel dévastateur. Le risque d'intégration de l'intelligence artificielle dans les armes pourrait être terrible: décimation de populations sur des critères de discrimination d'origine ethnique, assassinats ciblés et épurations de masse.

Parmi les milliers de signataires de cette lettre, on trouve des noms de penseurs, de scientifiques, de chercheurs et de chefs d'entreprise bien connus tels que Noam Chomsky (linguiste et philosophe), Stephen Hawking (astrophysicien), Elon Musk (dirigeant de Tesla) ou encore Steve Wozniak (co-fondateur d'Apple).

Et si Isaac Asimov avait eu raison?

Impossible de présenter quelque chose de réel impact leur signature face aux pouvoirs en présence et aux questions économiques et politiques soulevées par cette question de l'intégration des intelligences artificielles à l'armement moderne.

De quoi donner froid dans le dos en tout et maintenant les fameuses Lois de la Robotique, imaginées en 1942 par Isaac Asimov:
– Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif
– Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont transmis par un être humain, sauf si ces ordres sont en conflit avec la loi
– Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Source: www.metronews.fr

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête de nous proposer des reportons ici. [Lire plus] Nous ne sommes nullement engagés par l'auteur de l'article, mais nous pouvons le faire dans le futur. Merci de nous signaler toute forme d'information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *