Koh Lanta : accusé d’agression sexuelle, le suspect rejette la faute sur la plaignante

Koh Lanta : accusé d’agression sexuelle, le suspect rejette la faute sur la plaignante


Deux jours après l'ouverture d'une information judiciaire pour agression sexuelle sur le tournage de l'émission Koh Lanta le suspect donne sa version des faits dans les colonnes de la presse people. Agé de 33 ans et domicilié en Meurthe-et-Moselle, il assure dans le magazine "TéléStar" "s'être réveillé" et avoir trouvé la plaignante "sur lui":

"J'ai été à moitié sur moi."

"J'estime que la production prend [son] parti en refusant de communiquer les éléments qui me disculpent. "

Dans "Closer" le forain enfonce le clou et tente de minimiser la libération conditionnelle de la plaignante, insinuant qu'il pourrait être d'une "stratégie de jeu":

"Je pense que c'est une gamine, elle n'a pas mesuré l'ampleur de ses accusations. […] Elle savait que sa place était en danger au prochain conseil.

"Rien à cacher"

De retour des îles Fidji où se déroule le tournage, le suspect a été arrêté lundi dernier à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle et transféré dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis:

"J'ai suivi le crime et, comme je n'ai rien à cacher et que je suis innocent, je n'ai même pas attendu que mon avocat arrive pour commencer à m'expliquer", insiste- t-il.

"Koh-Lanta" annulé: possible "agression sexuelle"

Pour rappel, la jeune femme, âgée de 20 ans, pour sa part raconté aux enquêteurs s'être "réveillée alors que le mis en cause était en train de l'embrasser sur la bouche, avant de pratiquer les attouchements sous ses vêtements ". L'auteur présume que l'auteur a été renvoyé dans un autre groupe, et qu'il a été placé dans un autre groupe de candidats et qu'il a été placé à l'écart des autres candidats.

Dans la presse, le suspect contre-attaque: "Elle m'accuse de l'avoir embrassée" Elle dit qu'elle a senti ma barbe et que j'ai passé ma main sous son pull. est faux. " Il détaille:

«Nous avions un léger accrochage après une épreuve, une histoire de machette que je lui ai pris des mains de peur qu'elle se blesse», a-t-il déclaré. "Elle a été prise, deux heures après, elle m'a pris dans ses bras et s'est excusée."

"Il récite les accusations portées à son encontre par la jeune femme, même s'il confirme la nuit des faits dénoncés, il a dormi à côté" d'elle, a indiqué le procureur de la République à Nancy, François Pérain, «compétent au regard du domicile du mis en cause». «L'information judiciaire permet de comprendre les raisons pour cette jeune fille de porter ces accusations calomnieuses», abonde l'avocat du mis en cause, Me Jérémie Assous. Selon lui, "le principal responsable, c'est l'employeur".

Lancé en 2001 sur TF1, Koh Lanta est l'adaptation française du jeu d'aventures américaines Survivor, et doit son nom à l'île thaïlandaise, où la première saison est rendue.

C.C.

 L'Obs "class =" img-profil "/> </figure>
</footer></div>
</pre>
<p><br />
<br /><a href=Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *