Le drôle de cahier de vacances de nos politiciens (2)

Le drôle de cahier de vacances de nos politiciens (2)


Par Nicolas Perrin.

Nous avons vu que notre classe politique à lourdes carences en vocabulaire . Cela inclut LREM. Vous ne pouvez pas avoir oublié cette manie de faire dans le non figuratif, à tout dire et son contraire, Emmanuel Macron pendentif la campagne présidentielle.

Lors de son discours du 9 juillet 2018 devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles, le président a poursuivi dans la même veine en déclarant:

Il n'y a aucun progrès en matière de fiscalité ou de développement de la publicité publique sans un ralentissement de la hausse continuer à utiliser nos ressources et à avoir une meilleure maîtrise de celles-ci sans des choix forts et courageux.

Nicolas Doze sur BFM Business:

Les observateurs moins attentifs seront entièrement perdus dans cette formule à long terme, qui est exactement l’objectif recherché.

Pour la discipline de la relève budgétaire de la religion

Parfois, le message que veut faire est Emmanuel Macron est plus clair. Enfin presque.

En effet, lorsqu'Emmanuel Macron qualifie de «fétichisme» les excédents budgétaires alignés métronomiquement par l'Allemagne depuis 2014 hérésie à caractère religieux ou une perversion sexuelle.

Heureusement, notre bon ministre de l'économie et des finances est toujours là pour nous apporter une clé de lecture.

Nous aurions donc affaire à un schisme. Sur la rive gauche du Rhin, le français qui a duré plus longtemps que chaque euro et qui est plus efficace que s'il était vendu par le secteur privé et sur la rive droite le contraire.

Jean-Michel Blanquer pourrait-il avoir besoin d'un manuel d'histoire du lycée à l'intention de ses collègues? Nos dirigeants ont également mis en place un système non religieux, mais avec des principes de base en matière d'économie politique.

L'institut est clément… surtout quand ses élèves poursuivent son fils œuvre!

Le 23 mai, le ministre de l'Économie et des Finances (2012-14) et actuel Commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la fiscalité et à l'Union douanière (depuis 2014) Pierre Moscovici a eu le plaisir d'annoncer – sans manquer de s'autocongratuler – que la France soit repassée sous la barre des 3% de déficit (pour la première fois depuis 2007!), Elle avait vocation à sortir de la procédure de déficit excessif.

Malheureusement, nous ne sommes que quelques jours à la Cour des comptes pour la situation en question.

L'institution financière doit être la seule entité publique du pays à favoriser la nationalisation de l'économie…

Flash économique sur le thème suivant: «La situation économique de la France pourrait-elle être difficile dans quelques années? » Je vous en livre la conclusion:

Vous pouvez maintenant vous présenter à la rédaction d'un prochain tweet de Pierre Moscovici déplorant que la France réintègre la procédure de déficit excessif, «conséquence regrettable des politiques menées depuis qu'il n'est plus au pouvoir en France» .

Ceux qui sont excellents en histoire … ou plutôt en réécriture en dehors du temps

À la décharge de Pierre Moscovici, ce dernier n'est pas le seul politicien professionnel à vouloir faire passer pour omnipotent.

François Hollande, depuis plus de temps montre le maître incontestable en la matière.

D’ailleurs, l’ancien locataire de l’Élysée a mis longtemps à faire à l’idée

Que cela soit difficile de voir perpétuellement rappeler à la réalité à la suite de la tournée des plateaux de télévision pour faire oublier son bilan…

Ceux qui adorent la géographie… enfin surtout les contrées voisines!

Jean-Luc Mélenchon voue la plus grande admiration au régime vénézuélien . Il a aussi une passion pour la Russie, en particulier celle de la grande époque où le drapeau de l’URSS arborait le marteau et la faucille.

En effet, lors de son voyage au mois de mai lors de son séjour au défilé des immortels, le leader du LFI fait partie de L'admiration qu'il a pour ce pays "1945:" «10 heures de décalage [horaire] entre Moscou et Vladivostock »

Un twittos non amnésique d'interrogation au sujet de ce voyage:

Ceux qui ont oublié de lire les consignes d'exercice

Avant d'être président du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez . On peut donc escompter de lui-même lors de son vote sur l’organisation

Cependant, le 22 mai, la justice a relancé le premier budget du président.

«L'information délivrée aux membres du Conseil régional pour le vote du budget» […] » ]comme l'a estimé le Tribunal. Dans le détail, France3-Régions explique que:

Ce manque d’information concerne une enveloppe de 4,7 millions d’euros, votée pour le projet de Center Parcs à Roybon. Le président et son vice-président ne fournissent pas de précisions sur la répartition prévue et la nature des dépenses prévues, des éléments que le tribunal estime indispensables au vote.

Naturellement, ses contempteurs sont donnés à coeur joie…

Balancer des ânes du fond de la classe, ça, tout le monde sait faire. Respecter des règles écrites, c’est plus compliqué.

Nous verrons prochainement que c’est sur les chiffres d’autres ont tendance à buter…

Pour plus d’informations, c’est ici.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *